Coco

22 novembre 2017

En salles maintenant

Les artisans de Pixar se sont encore dépassés.

 

Alors que la tendance des studios au cours des dernières années est de revisiter des univers connus, 5 de leurs 8 derniers films étant des suites (Finding Dory, Cars 3, Monsters University), on ose présenter de nouveau une idée originale et encore une fois, on touche la cible en plein centre avec Coco.

 

Miguel est un jeune mexicain de 12 ans. Il rêve de devenir musicien. Depuis des générations, suite à une séparation amoureuse marquante, il est interdit pour les membres sa famille d’aimer la musique, d’écouter de la musique et encore moins de devenir musicien. Mais Miguel a la musique dans le sang et désire fortement participer à un concours de jeunes talents organisé pour les célébrations de la fête traditionnelle de la Dia de Los Muertos, malgré la stricte interdiction de sa famille. Ses actions font en sorte qu’il se retrouve bien malgré lui dans le monde des morts en plein cœur de cette crise familiale affectant autant les morts que les vivants.

 

Dès les premières secondes du film, on a droit à une introduction fort originale qui nous met rapidement en contexte. L’animation est fluide et comme à chaque fois que l’on voit un film de Pixar, on se demande comment ils pourront faire mieux la prochaine fois.

Coco est drôle, touchant, amusant, intelligent, bref la recette parfaite pour en faire un des meilleures productions des studios. Coco se retrouve sans aucun doute dans le haut de la liste des meilleurs films de Pixar avec Up, Ratatouille et Wall-E.

 

La musique prend beaucoup de place dans cet univers et les chansons sont très bonnes et la chanson ‘’Ne m’oublie pas’’ deviendra probablement un classique des films Disney. D’ailleurs, un nouveau groupe musical interprétera les chansons du film au cours des prochaines semaines au pavillon du Mexique à Epcot au Walt Disney World Resort. Et d’après moi, ce n’est que le début de l’intégration de Coco dans les parcs Disney.

 

 

Le monde des morts est tout sauf ténébreux et le contraste entre les couleurs sombres que l’on associe habituellement à ce type d’univers et les couleurs vives de la culture mexicaine créent un univers unique et magnifique.

 

Pour moi, la meilleure scène de tous les films de Pixar est sans aucun doute la scène d’ouverture du film UP dans laquelle on nous présente la vie de Carl et Ellie, de leur rencontre jusqu’au décès de cette dernière. Une charge d’émotion inégalée jusqu’à maintenant. La scène finale de Coco se rapproche de ce niveau d’émotions et ne vous laissera assurément pas indifférent.

 

Coco est un grand film, le genre de film qui nous fait même oublier que c’est un film d’animation tellement on embarque dans l’histoire et qu’on se laisse charmer par l’histoire qui nous est racontée.

 

Faites-vous plaisir et allez célébrer la mort et la vie avec Miguel et ses amis.

Laisser un commentaire