Procurez-vous votre copie

En salles le 16 juin!!!

Je suis un grand fan de Pixar. Des films intelligents, sensibles et ingénieux. Est-ce que j’aime tous leurs films? Non. Je n’ai jamais aimé les films de la franchise ‘’Cars’’. En fait, ne pas aimer est peut-être un peu exagéré. On retrouve la même prouesse technique que l’on retrouve dans les autres films du studio. Mais je n’ai jamais trouvé que la franchise ‘’Les Bagnoles’’ méritait sa place au sein des Toy Story, Up, Wall-E et autres bijoux comme Inside Out. On ne retrouve pas la même âme, la même sensibilité, ce petit ‘’je ne sais quoi’’ qui fait en sorte que les films de Pixar se démarquent grandement des films des autres studios.

(suite…)

Procurez-vous votre copie

Sortie: 6 juin 2017

Enfin, “Bambi”, qui célèbre son 75e anniversaire cette année, rejoint la Collection Signature Walt Disney !
Plusieurs attendaient cette sortie avec impatience. Un film marquant dont plusieurs sous-estiment l’impact sur le cinéma d’animation qui se fait sentir d’ailleurs encore aujourd’hui.

(suite…)

Procurez-vous votre copie

Sortie: 6 juin 2017

En mars dernier, j’avais eu l’occasion d’assister à l’avant-première du film La Belle et la Bête. Un bon film mais qui selon moi aurait pu nous amener ailleurs comparé au classique d’animation. Oui, on a approfondi sur le passé de la Bête, qui il était avant de devoir vivre avec les conséquences du sort qui lui a été jeté, on en apprend plus sur l’enfance de Belle et sur sa mère et le personnage de Lefou a un rôle différent que de servir uniquement de ‘’comic relief’’ et d’être le sac de sable de Gaston.Malgré ses grandes qualités et une distribution à couper le souffle, un certain manque d’audace et une volonté de rester trop collé sur le film d’animation m’avait laissé sur ma faim. Pour lire ma critique complète : http://www.destinationwdw.ca/la-belle-et-la-bete/

(suite…)

Procurez-vous un titre de la série

Dead Men Tell No Tales…

Les amateurs de parcs thématiques ont entendu cette phrase mythique à nombreuses reprises à l’intérieur des murs de l’attraction Pirates des Caraïbes. Il aura fallu 5 films pour en faire l’intrigue principale d’un des films de la franchise.

Capitaine Jack Sparrow est de retour alors que le vent de la malchance souffle encore plus fort en sa direction, lorsque des fantômes de marins meurtriers, menés par le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappent du Triangle des Bermudes, déterminés à tuer tous les pirates en mer, dont notamment Jack.  Le seul espoir de Jack se trouve dans le légendaire Trident de Poséidon, mais afin de le trouver, il devra former une alliance désagréable avec Carina Smyth une magnifique et intelligente astronome, et Henry Turner, fils de Will, un jeune marin entêté prêt à tout pour libérer son père d’une malédiction. À la barre de son petit et minable navire, le Dying Gull, Capitaine Jack aspire à non seulement renverser sa mauvaise fortune, mais à sauver sa propre vie face au plus méchant et redoutable ennemi qu’il ait jamais affronté.
(suite…)

Procurez-vous votre copie

Date de sortie: 4 avril 2017

Lorsque j’ai reçu l’enveloppe contenant ma copie de Rogue one : A Star Wars Story, j’étais aussi excité que lorsque tout jeune j’ai reçu mon Millenium Falcon…

J’avais déjà pu voir Rogue One au cinéma et j’avais adoré. Mais depuis, j’ai pu en apprendre beaucoup plus sur les personnages du film en dévorant le roman Catalyst qui nous présente l’origine de la famille de Jyn Erso ainsi que d’Orson Krennick, le vilain du film. J’ai pu donc regarder Rogue One d’un œil différent mais avec le même plaisir que la première fois. (suite…)

Procurez-vous votre copie

En salles à compter d’aujourd’hui.

Après Maléfique, Cendrillon et le Livre de la jungle, Disney poursuit l’adaptation de ses classiques d’animation en prise de vue réelle avec La Belle et la Bête.

À chaque fois qu’ils adaptent un de leurs classiques, je débute le visionnement en me posant la question suivante: pourquoi revisiter une histoire connue au lieu de miser sur une idée originale? Jusqu’à maintenant, je sortais toujours de la salle avec la sensation de m’être fait raconter une histoire différente (Maléfique), d’en avoir appris plus sur des personnages (Cendrillon) ou d’avoir vu une histoire beaucoup plus rythmée et enlevante que l’originale (Le Livre de la jungle). Malheureusement, cette fois-ci, je suis sorti de la salle avec le même questionnement qu’en y entrant. (suite…)